mardi 3 août 2021

Saint-Nazaire : histoire ouvrière et mémoire populaire, par l'AREMORS

A L'OCCASION de ses 40 ans (1980-2020), l’AREMORS (Association de recherches et d’études sur le mouvement ouvrier dans la région de Saint-Nazaire) publie un nouvel ouvrage collectif à paraître le 3 septembre 2021. Il constituera le cinquième de la série intitulée « Saint-Nazaire et le mouvement ouvrier » : tome I 1848-1920 [paru en 1980], tome II 1920-1939 [en 1983], tome III 1939-1945 [1986], tome IV 1945-1962 [2003]. Des ouvrages qui continuent de faire référence pour l’histoire sociale, économique et politique de Saint-Nazaire.

DIX SEPT ANS après, ce nouvel ouvrage se veut d’abord un hommage à deux des membres fondateurs de l’association, Pierre Mahé (1914-1995) et Jean Aubin (1924-2007). Ensuite, moins qu’un tome prenant chronologiquement la suite des précédents, il appartient plutôt au genre « Mélanges » en rassemblant des textes sur divers sujets. Toujours centrés sur Saint-Nazaire, ils s’ouvrent, selon les questions abordées, sur d’autres territoires : ceux de "la Poche", du département, ou de la Bretagne sud, et à des époques variées, mais toutes contemporaines. Enfin, depuis les tomes précédents, le foisonnement de l’histoire locale incite également à s’interroger aujourd’hui sur les rapports complexes entre histoire, patrimoine et mémoire, sur les nouvelles approches, érudites et académiques, ainsi que sur les enjeux de l’historiographie des sujets sociaux et locaux.

TITRE : "Saint-Nazaire : histoire ouvrière et mémoire populaire". Ce livre comporte 8 chapitres, portant sur des thèmes variés : les Forges de Trignac ; traces et mémoires de la présence américaine de 1917-1919 en Loire Inférieure ; l’ "historiographie" de la Poche de Saint-Nazaire, de 1944-1945 à nos jours ; les années 60, sociales et politiques, et le "68" nazairien ; les coopératives de la Basse-Loire de 1945 à 1986 ; les luttes nazairiennes pour la Paix; et l’historique de l’association AREMORS (1979-2019).

AUTEURS : Jean Aubin, Robert Gautier, Michel Mahé, Jean-Yves Martin, Paulette Mérand et Ronan Pérennès.

Préface de Julian Mischi, sociologue et politiste - originaire de Saint-Nazaire - chercheur à l'INRA Dijon, spécialistes des mobilisations populaires et des espaces ruraux et périurbains.


Parution : début septembre 2021, aux Editions du Petit Pavé, Infos sur le présent site et sur la page Facebook de l'association : "Aremors St-Nazaire"

LA SOUSCRIPTION EST OUVERTE : bon de souscription à télécharger, imprimer et envoyer, lien ci-dessous :

Prix de souscription 25 €, frais de port offert par l'éditeur (Prix public à parution : 28 €).

Envoyer le BON de commande avec un chèque à l'ordre des : "Editions du Petit Pavé",

- soit à l'adresse Ed. Petit Pavé - BP 17 - 49320 Brissac Quincé

- soit à : AREMORS, chez Michel Mahé (président), 9 rue de la Jamaïque, 44600 Saint-Nazaire.


 

Rando CACHIN le 21 août de la Géraudais à la gare de Savenay

La RANDO CACHIN du samedi 21 août prochain, refera, au plus près possible aujourd'hui, le parcours de la Chapelle Launay à la gare de Savenay, suivi par Marcel Cachin, à la fin de l'été 1942. Cette randonnée associe géographie locale du Sillon de Bretagne, son dénivelé, ses chemins ombragés [GR3] et ses panoramas, et mémoire historique, à propos d'un épisode assez peu connu, qui a été raconté en détail par Jean Laffitte dans un livre : "Une nuit sous l'occupation", en 1972.

PARCOURS

Accompagnée et commentée, elle a pour objectif de refaire, en journée, le parcours nocturne de Marcel et Marguerite Cachin, en septembre 1942, et d'en faire le récit, étape par étape, d'une maison de la Géraudais à la Chapelle-Launay jusqu'à à la gare de Savenay, pour un départ mouvementé vers la clandestinité. Suivie d'un retour par la vallée Mismy, sur le GR3, limite entre Savenay et la Chapelle-Launay, à la recherche des traces de la présence allemande en 1940-45.

MARCEL CACHIN (1869-1958) 

Breton de Paimpol, philosophe de formation, il fut avant la guerre 14-18, le compagnon de Jaurès. Après son assassinat, le 31 juillet 1914, il lui succédera à la direction du Journal l'Humanité, jusqu'en 1958. Mauriac dira de lui à sa mort : "toute une vie donnée à la classe ouvrière, cela commande le respect". Membre de la SFIO unifiée autour de Jaurès dès 1905, Cachin fut ensuite, après la guerre 14-18, le cofondateur du PCF à Tours, en décembre 1920. Député puis sénateur, entre les deux guerres, spécialiste des questions internationales, communiste et homme de culture, il a côtoyé aussi bien Jaurès, Lénine, Ho Chi Minh, que Matisse, Eluard, Picasso, Signac, Thomas Mann et tant d'autres.

UNE NUIT DE L'ETE 42 SOUS l'OCCUPATION

A la fin de l'été 1942, aux heures les plus sombres de la guerre, il se trouve donc à la Chapelle-Launay, en résidence surveillée par la gendarmerie de l'Etat vichyste de collaboration avec l'Allemagne de Hitler. C'est de là qu'est organisée son audacieuse fuite vers la clandestinité, en train, au départ de la gare de Savenay. Sous la protection d'un trio de jeunes FTPF (francs-tireurs et partisans français), venus tout spécialement de Paris, dont un certain colonel Fabien.

PRATIQUES

Cette randonnée s'inscrit dans le centenaire du PCF (1920-2020) organisé par la fédération départementale et son journal, les Nouvelles de Loire Atlantique. Elle est gratuite, accompagnée et commentée. D'environ 10 km. (AR), sans grande difficulté, avec pause déjeuner à proximité de la gare de Savenay (boulangerie, brasserie et toilettes publiques [0.30€]).

Pour être à son départ, rendez-vous le samedi 21 août à 10 h. au parking du complexe sportif communal de la Chapelle-Launay. Mais on peut aussi se joindre aux randonneurs au cours de la visite commentée de la gare et de ses abords : rendez-vous sur place vers 14 h.

La gare de Savenay (cliché Patrice Morel)

Pour plus d'infos, et s'inscrire (sans obligation), contactez par mail : jymartin46@gmail.com ou par SMS au : 06.73.17.53.85.

#lachapellelaunay #garedesavenay #marcelcachin #randonnee #humanite

jeudi 17 juin 2021

Journées de l’archéologie à l’espace Paul Greslé de Savenay 18 et 19 juin 2021



L'AHLS et les Amis de l'Histoire de Savenay organisent, dans le cadre des Journées Européennes de l'Archéologie, avec le soutien des municipalité de Savenay, Malville et la Chapelle-Launay, un cycle de conférences d'archéologues de l'INRAP et du Pôle départemental archéologie, un cycle de conférences en présentiel à l'espace Paul Greslé (Médiathèque) de Savenay. Elles feront l'objet d'une captation vidéo, seront diffusées en direct sur la chaîne YouTube de l'AHSL, où elles pourront être revues en replay après : https://www.youtube.com/channel/UCEWJinwj2-djy57ssw1_uCg



PROGRAMME :

1. Vendredi 18 juin de 15 h 30 à 16 h 30 intervention de Jean Yves Langlois archéologue de l’INRAP et de Jérôme Mercier archéologue au département de Loire Atlantique qui ont travaillé sur le site de l’abbaye de Blanche Couronne à la Chapelle Launay.

2. Samedi 19 juin de 10 h à 11 h. Intervention de Sita André du service régional de l’archéologie Grand Est, site de Metz, relevant de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est qui a effectué des fouilles sur le site du château du Goust à Malville.

3. Samedi 19 juin de 14 h 30 à 15 h 30 intervention de Fabien Le Roux archéologue à l’INRAP qui a effectué les fouilles au couvent des Cordeliers à Savenay.

https://youtu.be/shgKUpDoYB8

4. Antoine Le Boulaire de l’INRAP clôturera ces interventions archéologiques le samedi de 16 h à 17 h. Antoine a travaillé sur les vestiges de l’hôpital allemand (datant de la guerre 39-45) sur le site de Therbé avant la construction du collège Mona Ozouf. Il a aussi effectué des fouilles sur le site de la Colleraye à Savenay avant le début des travaux du futur lycée privé et mis à jour des vestiges du vaste hôpital américain qui existait entre 1917 et 1919.

https://youtu.be/rqHGJqlxJco

Entrée libre et gratuite dans les limites des places disponibles. Des places peuvent être réservées auprès de l'association AHLS : ahls.savenay@gmail.com