dimanche 13 août 2017

La Grande Peur climatique est En Marche

Dans les médias, presse, web et télé (France 2 ce soir), même pendant le long week-end du 15 août, la Grande Peur climatique continue de s'enflammer.

Le JDD de ce dimanche titre (voir couverture ci-contre) sur le "scénario noir" qui "nous attend en 2050", avec un dossier qui fait l'amalgame (voir photo de Une) entre : 1) réchauffement climatique = 2) sécheresse (alors que "des dizaines de projets de stockage de l'eau sont à l'arrêt depuis l'affaire Siven") = 3) incendies (pourtant à "déclencheur humain à 95%" de nos jours, selon la cellule d'observation Vulcain). Le tout repose sur diverses études récentes, issues des mêmes sources que celles du GIEC (NASA/NOAA/GISS, etc.)

L'inévitable "alarmiste" de service Jean Jouzel - ex-vice président du GIEC (Groupe Intergouvernemental d'Étude du Climat, ONU, IPCC en anglais), toujours chouchou des médias, et son chef de file français depuis des années - est invité à réciter son credo réchauffiste, Il évoque son parcours politique récent de Benoit Hamon à Emmanuel Macron, mais toujours en soutien à Nicolas Hulot.

Le JDD fait également état d'une étude française qui annonce des pics à 55°C dans l'Est et le Nord, "records possibles à partir de 2050". Mais, reconnait sa responsable, "ces travaux montrent le pire dans le scénario le plus pessimiste", calculé avec le modèle numérique français nommé Aladin de Météo-France, compatibles avec d'autres nombreux scénarios du pire utilisés et propagés par le GIEC. Mais le pire n'est heureusement jamais certain, comme le dit l'adage populaire.

Tout ceci indique et manifeste déjà clairement sur quelles bases se prépare dès maintenant le Sommet sur le Climat annoncé par Macron pour novembre 2017 à Paris, ainsi que les orientations alarmistes du Plan climat gouvernemental préparé pour la rentrée par Nicolas Hulot.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire