samedi 11 février 2017

Les jeunes architectes de l'ENSA de Nantes esquissent le Savenay de 2029

Ouest-France 11 février 2017 "Les élèves architectes esquissent le Savenay de 2029"

Tiphaine, Alexandra, Lucile, Hélène et Joffrey, cinq étudiants de l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes (ENSA) - dont certains ont eu leurs diplômes dernièrement, ont travaillé sur la thématique de la liaison Nantes Saint Nazaire. En immersion à Savenay pendant plusieurs mois, ils sont revenus présenter leur projet et leurs réflexions.

« Savenay est une ville entre marais et sillon, et un bourg à flanc de coteau. A équidistance entre Nantes et Saint-Nazaire, c'est la 3e gare de chemin de fer du Département. Sa très bonne desserte crée une situation privilégiée, et stratégique pour en faire un pôle d'équilibre pour les politiques métropolitaines... Elle est centrale en terme d'équipements et de services, avec une croissance démographique en continu », ont constaté les architectes.

Des fragments de projets ont été pensés, à l'horizon 2029, pour cinq secteurs de la ville : « La Colleraye pour affirmer la grande échelle sans concurrencer la centralité du bourg ; la rue Madame Jan pour ancrer le renouvellement urbain dans le tissu vieillissant du centre-bourg en associant nouvelles constructions et réhabilitations ; Entre gare et bourg en révélant la lisière nord de la gare comme un espace intermédiaire entre les dynamiques de centre-bourg et de la métropole ; l'Oisillière pour amorcer la négociation entre influence privée et initiatives municipales dans un lotissement privé ; enfin l'Aumônerie, en éclatant la programmation future de loisirs touristiques du pôle lac, pour permettre une plus grande diversité de réunions en ses bords », rajoutent les architectes.
« Ce travail et ce regard extérieur vont nourrir nos réflexions », a déclaré le maire, André Klein en découvrant les différents projets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire