mardi 10 janvier 2017

1917 : l'heure américaine ?

Sous le titre "1917 : l'heure américaine" l'Académie de Bretagne et des Pays de la Loire publie dans son cahier annuel de 2017 un dossier qui porte sur la présence militaire américaine en France à la fin de la Première guerre mondiale (1917-1919).

Dans cette livraison un peu disparate, se distingue d'emblée un article mise-au-point, à la fois diplomatique, économique et militaire, d'Yves-Henri Nouailhat sur "L'entrée en guerre des États-Unis en 1917". Il fut un pionnier de l'étude de ce sujet par sa thèse et un ouvrage "Les Américains à Nantes et à Saint-Nazaire, 1917-1919" publié en 1972 [1]. Il a inspiré à Camille Hussenot son livre "Savenay Vingt-quatre mois au rythme américain" (1988) [2].



Quant à la présence américaine en Loire Inférieure dans ce dossier du centenaire, il en est surtout question à travers un article de Jean-Yves Paumier sur "La base d'hydravions du Croisic" et une présentation par Vincent Rousseau d'un album "Somewhere in France" de 10 gravures sur bois de Marcel Jacquier édité en 1918, représentant des soldats américains à Nantes pendant la Première Guerre Mondiale. 



Il est question également de Saint-Nazaire dans un article de Michel Germain sur le Mémorial américain et "Les bateaux de la Liberté", mais pas du tout de l'Hôpital américain de Savenay.

NB : Ce Cahier 2017 de l'Académie de Bretagne et des Pays de la Loire est en vente à la librairie Apostrophes de Savenay.

"1917 : l'heure américaine", Éditions Coiffard, 2017, 138 p., 20 €

[1] En lire un compte-rendu : http://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1975_num_30_1_293600_t1_0257_0000_002

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire