mardi 28 juillet 2015

Espace coopératif, souveraineté et solidarité

Ce livre ("Un espace coopératif, souveraineté alimentaire et solidarité paysanne internationale") d'un jeune géographe espagnol Samuel  Ortiz Perez vient de paraître. Il apporte sa contribution à la transformation sociale et spatiale de notre vie quotidienne. Il est le résultat d'un thèse de géographie soutenue devant l'Université de Alicante.

Ce travail de recherche souligne la nécessité de produire un espace nouveau, conquérir des territoires pour réussir une transformation intégrale de la société. Une nouvelle société a impérativement besoin d'un nouvel espace social, construit collectivement, ayant comme base une organisation ccopérativ e du travail et une solidarité internationale de classe. De qui ? Comment ? Où ? Ce livre sont propose quelques perspectives et chemins.
Une analyse critique s'appuyant sur des auteurs comme Milton Santos, Henri Lefebvre, David Harvey, Piotr Kropotkin, Rosa Luxemburg, entre autres.

Son livre repose en partie sur une approche socioterritoriale des mouvements paysans, qui est aussi la mienne concernant les Sans-terre du Brésil.

"Para conseguir la transformación de la sociedad, en base a los valores y criterios identificados con la Soberanía Alimentaria, es preciso transformar también el espacio, un espacio producido socialmente mediante la práctica proyectada en los territorios. En el ámbito de la cadena agroalimentaria preferentemente, se aborda la necesidad de conquistar nuevos espacios de relaciones sociales y de producir de forma cooperativa nuevas pautas socioterritoriales que permitan tales cambios colectivos. Una transformación impulsada por los movimientos sociales, las cooperativas y la solidaridad internacionalista".

Samuel Ortiz Pérez est professeur au Département de géographie humaine de l'Université d'Alicante en Espagne. J'ai eu le plaisir de le rencontrer à Nantes, le 22 août 2012.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire