jeudi 7 août 2014

Vol Malaysia airlines MH17, pourquoi la presse française est-elle muette ?

Un ami du Brésil me pose la question suivante : "Pourquoi la presse de la gauche en France ne publie pas la vérité sur le vol MH17  abattu par des SU 25 ukrainiens?". Bonne question en effet, merci à lui d'attirer l'attention sur ce sujet largement occulté. Voici mes premiers élements de réponse.
D'abord que peut-on appeller encore "presse de gauche" en France ? En tous cas ni Le Monde ni Libé, trop préoccupés de ne pas froisser le pouvoir en place, quel qu'il soit depuis des décennies. Quant à l'Huma, le journal créé par Jaurès - J.Jaurès dont on commémore d'assassinat, et dont tout le monde cherche sans vergogne à se l'accaparer - il est malheureusement en phase avancée d'une crise économique et rédactionnelle pour pouvoir vraiment compter dans l'opinion. D'ailleurs, mobilisé à juste titre sur les massacres de Tsahal à Gaza, il n'a guère évoqué le sujet au cours du dernier mois.

C'est aussi que le cas du crash du vol de Malaysia Airlines MH17 en Ukraine a été vite occulté par celui d'Air Algérie AH5017 au Mali, sous couvert de "la loi des séries", alors qu'il n'y a évidemment rien de commun entre les deux cas. 
Mais on sait que dans le tourbillon médiatique, jour après jour, une catastrophe chasse l'autre. 
C'est surtout que dans le cas du vol d'Air Algérie, F.Hollande a tenu à prendre en mains lui-même, depuis l'Elysée, la gestion post-catastrophe, alors qu'il  s'agissait d'un vol triplement étranger, Air Algérie, avion espagnol, chute au Mali avec forte présence militaire française.
Il s'agissait avant tout de montrer qu'il est capable de gérer quelque chose, en dehors de la célébration, jour après jour, d'une Grande Guerre qui a duré quatre ans ! Avec, pour le vol AH5017 - point par point - la prise de posture de l'exact contraire de ce qui s'était passé  en Ukraine pour le vol MH17 : rapidité de l'intervention, quadrillage et sécurisation du périmètre, rapatriement des corps, accompagnement des familles, transparence dans les médias etc.

Pendant ce temps l'alignement sur la position américaine à propos du vol MH17 reste total. A savoir : l'avion civil aurait été abattu par un missile sol-air - fourni par Moscou - des séparatistes pro-russes d'Ukraine orientale, soutenus et armés par Poutine. Point à la ligne, circulez y'aura plus rien à voir. Mais, depuis, les enquêtes sur le terrain, la récupération des boites noires, divers témoignages et analyses montrent que la version simpliste du département d'Etat et du Pentagone ne tient pas.  Aux Etats-Unis mêmes, certains commencent, avec des arguments, à la mettre en doute.




Car tout donne de plus en plus à penser que l'avion du vol MH17 a été volontairement abattu par les tirs air-air d'un ou de deux Sukoï 25, avions de combat de l'armée de l'air du gouvernement de Kiev, adoubé par l'UE et les occidentaux, nonobstant le soutien et la participation de néo-nazis à ce pouvoir.
Peu importe, le "black-out" sur toutes ces infos permet de proroger la version officielle, et tout ce qui vient la contredire n'est, bien évidemment, que pure désinformation pro-moscoutaire ! 
Ainsi, comme le souligne l'économiste non-conformiste Jacques Sapir, spécialiste de l'Est et de la Russie, sur son site, repris par Marianne : "Le drame du MH17 donne lieu à une véritable hystérie anti-russe et une campagne de dénigrement des insurgés de l’est de l’Ukraine. La situation sur le terrain est suffisamment grave pour que l’on s’abstienne de ce genre de chose et que l’on garde un peu de raison sur cette question."
C'est encore loin d'être le cas en France où les médias persistent et signent sur leur version pro-occidentale dans ce qui ressemble de plus en plus à une nouvelle guerre froide.

Voir également à ce sujet : http://www.mondialisation.ca/le-vol-mh-17-abattu-par-un-avion-de-chasse-ukrainien/5395582?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-vol-mh-17-abattu-par-un-avion-de-chasse-ukrainien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire