mardi 19 août 2014

Le NRA ADSL de la Chapelle Launay fonctionne depuis le 7 juillet dernier

Le répartiteur NRA 2LY44 de la Chapelle Launay, programmé dans le cadre du SDAN (Schéma départemental d'aménagement numérique), fonctionne depuis le 7 juillet dernier. D'ores et déjà certains abonnés Orange bénéficient d'un débit ADSL nettement amélioré - passant de 1 à 20 Mégas en centre bourg -  incluant l'offre TV.

Selon le site Degroupnews "Le central 2LY44 est équipé pour le VDSL2 d'Orange qui permet un débit descendant de 20 jusqu'à 100 Mbit/s sur les lignes téléphoniques de moins d'un kilomètre", donc pour l'ensemble du bourg.

Des offres ADSL non-dégroupées s'appuyant sur le réseau France Télécom sont disponibles chez Orange, Free et NordNet jusqu'à au moins 18 Mbps, mais aussi chez de nombreux autres fournisseurs français jusqu'à 8 Mbps : Alice, Budget Telecom, Darty, Neuf, etc. (Source Degroupnews.com).

Les migrations sont en cours du NRA de Savenay à celui de la Chapelle-Launay. On peut les accélérer en s'adressant à son fournisseur FAI.






Ce nouveau NRA  a été raccordé par Free en Pays de la Loire. Selon Grégory Philippe "Les freenautes reliés à ce NRA vont progressivement être migrés sur le réseau Free et pourront disposer du service de télévision. Si vous souhaitez bénéficier du dégroupage total en même temps que cette migration, vous pouvez l’indiquer dans votre console de gestion sur le site Free. Pour profiter du service télévision, vous pouvez contacter Free au 3244 afin d’obtenir le boitier HD."




Selon nos propres tests, les débits potentiels annoncés sont de 25 Mbps en centre bourg, et de 20 Mbps dans un rayon de 500 à 700 m du NRA situé près du parking de l'église. En réalité ils seront moindres mais en tous cas bien au-dessus de l'objectif affiché de 2 Mbps.  En centre bourg une première mesure réelle donnait déjà 8 Mbps, mais a été depuis portée à 20 Mbps (Bar PH7) par Orange. J'attends d'autres tests réels. N'hésitez pas à faire vous-mêmes des tests de débit réel (par exemple sur : http://www.test-debit.fr/), à plusieurs heures de la journée, et à me faire connaître leurs résultats SVP (j-y.martin@laposte.net).

Quelques exemples concrets :

- Centre bourg  (à 70 m. du NRA) :


- Centre bourg (à 400 m. du NRA) :


- Bourg (à 600 m. du NRA) : 


Testez votre propre ligne à l'adresse :  http://www.degrouptest.com/

Les abonnés doivent s'adresser à leur opérateur fournisseur d'accès Internet pour bénéficier au plus vite de cette amélioration sensible du débit ADSL autour du nouveau NRA de la commune, qu'ils résident dans le centre bourg ou les hameaux avoisinants.

Cette mise en fonction d'un NRA communal en centre bourg de la Chapelle-Launay est l'aboutissement d'un long travail commencé il y a plus de 10 ans à Feuillée en 2003, avec Dominique Cottin et Stanislas Guenel ( voir l'historique sur le blog de l'AIDSL http://aidsl.over-blog.fr/pages/AIDSL_historique_20032007-925809.html) pour l'ADSL en Loire et Sillon, alors que la communauté de communes s'est toujours désintéressée du problème, bien que le niveau du débit Internet est un facteur clé de l'attractivité du territoire et que toute fracture y compris numérique devrait y être corrigée.

Cela dit, au-delà des problèmes de "migration" d'un NRA à un autre, le réseau téléphonique filaire, souterrain et aérien, de France Télécom - qui reste propriétaire du réseau - à la Chapelle-Launay plus encore qu' ailleurs, est dans un état déplorable - "pourri de chez pourri" de l'avis général - source d'innombrables dysfonctionnements, bien qu'objet répété de bricolages par de multiples interventions partielles, sous-traitées.

Et entre-temps, à la première fracture numérique d'échelle locale s'est, depuis dix ans, ajoutée une nouvelle fracture numérique d'échelle métropolitaine entre le très haut débit (100 Mo et plus) par fibre optique jusqu'au domicile des usages dans les agglomérations de Nantes et Saint Nazaire - un juteux marché très rentable livré aux appétits des opérateurs privés - et le haut-débit de bas de gamme (moins de 20 Mo) laissé aux soins de l'investissement des collectivités, en l’occurrence du département à travers le SDAN.

D'autres mobilisations s'imposent donc toujours, pour le passage au très-haut débit et pour l'amélioration du réseau filaire de France-Télécom

Et qu'en est-il, par ailleurs, de la mise en route de l'antenne de téléphonie mobile d'ores et déjà installée par Orange dans le clocher de l'église de la Chapelle-Launay ?

_______________________________________________________________________

DANS LA PRESSE : 

Ouest France du lundi 25 août 2014


Presse Océan du jeudi 28 août 2014



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire