jeudi 17 juillet 2014

Bryan Coquard rêve de prendre le vert demain

UN ENTRETIEN RÉALISÉ PAR ÉRIC SERRES dans l'Humanité du jeudi 17 juillet 2014

Médaille d’argent de l’omnium aux jeux Olympiques de Londres, professionnel depuis 2013 chez Europcar, le jeune coureur savenaisien veut conquérir sa place chez les sprinters. Entretien.

Oyonnax (Ain), envoyé spécial. Après plus de dix jours de course, Bryan Coquard (vingt-deux ans), sprinter d’Europcar, qui participe à son premier Tour, ne semble pas plus impressionné que ça par l’ampleur de l’événement. Le dauphin de Peter Sagan au classement du maillot vert fait ses armes sans trop de pression et rêve même de ramener ce maillot à Paris… Mais pas tout de suite. Tout de même !

Nous entamons la deuxième moitié de ce Tour, êtes-vous surpris par vos performances ?

Bryan Coquard Le bilan est bon pour l’instant. Après, est-ce que je suis étonné, je ne sais pas ? Peut-être un peu. Je suis venu pour apprendre. Je n’avais pas d’ambitions définies.

Dans quel état de fraîcheur êtes-vous ?

Bryan Coquard Je ne me sens pas hyperfrais mais je récupère bien. J’appréhende un peu les étapes de montagne qui arrivent, mais comme je vois que les pattes tournent bien et que je ne grimpe pas trop mal, je me dis qu’il y a de l’espoir pour la suite…

Avez-vous préparé cette épreuve comme vous le souhaitiez ?

Bryan Coquard Oui, tout a été mis en œuvre pour que j’arrive dans les meilleures conditions. Physiquement, je suis bien. Après la Flèche wallonne, j’ai bien coupé, et ensuite j’ai pu bien m’entraîner. Ma reprise n’a eu lieu qu’au Tour de Suisse ce qui me permet d’être dorénavant sur une pente ascendante.

Lire la suite sur l'Humanité.fr :
http://www.humanite.fr/bryan-coquard-reve-de-prendre-le-vert-demain-547601

Lire également dans Ouet-France : "Les amoureux du vélo derrière Bryan Coquard"

http://www.ouest-france.fr/les-amoureux-du-velo-derriere-bryan-coquard-2704184


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire