vendredi 27 décembre 2013

Après le passage de la tempête Dirk en Loire et Sillon

"Le sous-préfet en visite après le passage de la tempête Dirk"

Ouest-France du 27 décembre 2013

Après le passage de la tempête Dirk, le sous-préfet de la circonscription de Saint-Nazaire, Emmanuel Bourdeau s'est rendu, ce jeudi, à Savenay et La Chapelle-Launay pour une prise de connaissance des dégâts et une visite de solidarité avec les élus.

Certains endroits sont plus sensibles et plus touchés sur le canton de Loire et Sillon, comme le quartier de la gare SNCF et la vallée Mismy mitoyenne à Savenay et à La Chapelle-Launay.

À Savenay, 13 maisons ont été inondées et 12 sur La Chapelle-Launay.

Suite au passage de la tempête du 23 décembre, le quartier de la gare a été inondé. Dans un premier temps, l'eau de pluie présente sur le parvis de la gare s'est correctement écoulée. Dans un second temps, le ruisseau de la Bannerie et de la vallée du Pontreau est sorti de son lit. L'eau a déferlé sur les boulevards Pasteur et Branly et leurs accotements, entraînant des graviers et des déchets végétaux qui ont colmaté les avaloirs. L'eau ne pouvant s'évacuer, elle s'est inexorablement écoulée dans les bâtiments, comme ce qui s'était déjà produit en 2009.

Au niveau de la vallée Mismy, le ruisseau situé à la limite des communes de Savenay et de La Chapelle-Launay, passe tantôt sur le domaine privé, tantôt sur le domaine public. Il est sorti de son lit en amont du quartier, visiblement à cause d'un regard qui s'est mis en travers du réseau. Les conséquences ont été graves pour les habitations situées en aval. L'eau est montée à plus d'un mètre dans certains garages. Se sont ajoutés des dégâts colossaux sur la voirie, dont le revêtement s'est parfois soulevé, la puissance de l'eau entraînant les matériaux de structure ce qui a créé de profondes crevasses.

Les élus ont présenté un état des lieux au sous-préfet. Après les épisodes orageux de 2009, la communauté de communes Loire et Sillon a engagé une étude sur la gestion du risque des communes de Savenay, La Chapelle-Launay et Prinquiau. L'étude menée par le cabinet Artelia a pour objectifs : de parvenir à une connaissance fine de la problématique hydraulique sur le périmètre, de prévenir les phénomènes de ruissellement, de protéger les zones habitées contre les inondations et de proposer des mesures permettant d'effectuer un ralentissement dynamique des écoulements. Une carte de localisation des sites d'enjeux et de dysfonctionnement a été réalisée. Elle met en évidence les désordres rapportés ou observés.

Les services de l'État ont toutefois fait observer, qu'avant tout choix d'aménagement, il convenait de mener des études environnementales complètes en concertation avec la Police de l'eau.

Le sous-préfet Emmanuel Bourdeau apportera son soutien au dossier : « Des endroits sont plus sensibles que d'autres. Pour éviter les problèmes dans l'avenir, il faudra réagir le plus rapidement possible. Si les aménagements sont lourds à supporter l'État pourra s'engager ».

Les maires de Savenay, André Klein, et de La Chapelle-Launay, Jacques Dalibert, ont décidé conjointement, de déposer une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle auprès de la préfecture et de solliciter les fonds de solidarité de la région.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire