mardi 5 novembre 2013

"Rien n'est grave dans les aigus" de Michel Legrand

Cent cinquante longs-métrages, trois oscars, des collaborations en avalanche avec Miles Davis, Ray Charles ou Claude Nougaro : Michel Legrand est l'un des compositeurs français les plus célèbres au monde.
Pour la première fois, il se raconte. Avec humour, gravité et liberté. Entremêlant présent et passé, il réveille des souvenirs enfouis, des images intimes : l'enfance, la guerre, le Conservatoire, la révolution du be-bop, les débuts chez Philips, la Nouvelle Vague, Hollywood. Au détour du récit, des invités surgissent : Maurice Chevalier, Jacques Brel, Bill Evans, Jacques Demy, Louis Aragon, Françoise Sagan, Steve McQueen, Natalie Dessay... Tous prennent part au destin d'un créateur avide de musique au pluriel, dont l'identité doit autant à Bach, à Stravinski qu'à Dizzy Gillespie.
Entre swing, lyrisme et comédie musicale, entrez dans l'univers d'un pulvérisateur de frontières, d'un monstre sacré qui a réussi, selon le mot de Malraux, à « être plusieurs dans une même existence ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire