dimanche 23 juin 2013

"Politique de la rencontre" d'Andy Merrifield

Andy Merrifield : "The Politics of the Encounter : Urban Theory and Protest under Planetary Urbanization" [Politique de la rencontre, Théorie urbaine et protestation contre l'urbanisation planétaire]. Ed. University or Georgia Presse, 2013.


"Les politiques de la rencontre" est une interrogation inspirée sur la ville en tant que site à la fois d'enquête théorique et de lutte sociale globale. "Pour une politique progressiste, écrit Andy Merrifield, la ville reste importante, virtuellement et matériellement." Pourtant, il note que plus de quarante ans se sont écoulés depuis qu’Henri Lefebvre a avancé les idées fortes qui sous-tendent encore beaucoup de notre réflexion sur l'urbanisation et la société urbaine. Merrifield repense ici la ville à la lumière des profonds changements de notre planète depuis 1970, lorsque le livre pionnier de Lefebvre, "La Révolution urbaine", a été publié la première fois.
Dans le même temps, il développe la notion lefebvrienne de "droit à la ville", qui a d'abord été conçue dans le sillage du soulèvement étudiant de 1968 à Paris. Nous devons moins penser les villes comme des « entités avec des frontières et des démarcations claires entre ce qui est à l'intérieur et ce qui est à l'extérieur » et mettre davantage l'accent sur les effets de "l'urbanisation planétaire", autre concept de Lefebvre dont Merrifield réexamine la pertinence à partir de la façon dont nous vivons l’urbain aujourd’hui.
La ville - de la place Tahrir à Occupy Wall Street lui semble être la zone critique dans laquelle une nouvelle protestation sociale se déroule, même si les aspirations des dissidents transcendent, physiquement et philosophiquement, l'échelle de la ville. En conséquence, nous devrions changer notre perspective, en passant du "droit à la ville" à une "politique de la rencontre", estime Merrifield. En nous demandant comment les foules révolutionnaires se forment, d’où elles puisent leur énergie, dans quel genre d'espaces elles apparaissent et quel type de nouveaux espaces elles produisent ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire