dimanche 3 mars 2013

L’austérité n’est pas la solution, c’est le problème ! Un forum citoyen à Savenay le 19 mars

Le 17ème Forum citoyen de l’organisation locale du parti communiste français à Savenay, sur le thème : "L’austérité n’est pas la solution, c’est le problème !", aura lieu le mardi 19 mars 2013 à 18h30 au café le Bistrot à Savenay, 11 place de l’Hôtel de ville.
Avec la participation d’André Maurice, économiste, membre de la direction départementale du PCF,
présidé par J-Yves Martin, élu communiste et républicain, maire adjoint à la Chapelle Launay|
 __________________________________________
La dette publique sert de justification à une brutale régression sociale sans précédent depuis 1945.

F. Hollande a décidé de suivre l’engagement de N. Sarkozy de réduire le déficit public à 3 % du PIB en 2013, puis d’atteindre l’équilibre budgétaire en 2017, avec pour conséquence des coupes drastiques dans les dépenses publiques.

Pire, en ratifiant le pacte budgétaire Merkozy, il a condamné la France l’austérité permanente, son simulacre de "pacte de croissance" ne pouvant faire illusion plus longtemps.

Il est pourtant possible de faire autrement

Non, la croissance de la dette publique n’est pas due à une augmentation inconsidérée des dépenses publiques. Elle trouve son origine en deux sources :
- Elle est due d’abord à un manque de recettes fiscales. Les cadeaux fiscaux faits aux ménages les plus riches et aux grandes entreprises qui sont à l’origine des déficits publics.
- Elle est due ensuite au fait que la France est obligée d’emprunter sur les marchés financiers, au lieu de pouvoir le faire auprès de la Banque de France. Le taux d’intérêt réel auquel la France a emprunté depuis 1980 a été supérieur au taux de croissance, entraînant ainsi une augmentation mécanique de la part de la dette dans le PIB. D’où cette situation hallucinante où les banques se refinancent à 1 % auprès de la Banque centrale européenne (BCE) pour prêter ensuite aux États à des taux nettement supérieurs.


L’austérité n’est pas la solution, elle est le problème. Socialement inacceptable, car elle entraîne une paupérisation de la population, elle est économiquement stupide, car porteuse d’une logique récessive qui creuse finalement les déficits publics et fait augmenter la dette. Même le FMI s’en avise et s’en inquiète, plaidant l’erreur de calcul ! L’Europe, elle, persiste et signe l’imposant à des États frisant l’ingouvernabilité comme l’Italie .

Comment sortir de l’impasse  ? 

Cela suppose d’agir au moins à trois niveaux :
- D’une part, il faut une réforme fiscale d’ampleur qui redonne des marges de manœuvre à l’action publique.
- D’autre part, il faut une réforme profonde du système bancaire afin de reprendre le contrôle des banques qui doivent d’abord assurer le financement des activités orientées vers la satisfaction des besoins sociaux et l’emploi, et celui de la transition écologique.
- Enfin, il faut une nouvelle politique monétaire afin que la BCE, au contrôle démocratisé, puisse financer les déficits publics à très faible taux.
Force est de constater qu’à ce jour, le choix du président Hollande et du gouvernement Ayrault (PS – Verts) n’a pas, hélas, été celui-là. De telles orientations supposeraient que le gouvernement affirme sa volonté politique de mener une bataille politique en Europe pour les imposer, en s’appuyant résolument sur les mobilisations populaires qui existent aujourd’hui dans de nombreux pays européens : Grèce, Espagne, Portugal, Italie… Pour que l’indignation tourne à l’insurrection anti-austérité

Le 17ème Forum citoyen de l’organisation locale du parti communiste français à Savenay, sur le thème : " L’austérité n’est pas la solution, c’est le problème ! ", aura lieu :

le mardi 19 mars 2013 à 18h30
au café le Bistrot à Savenay
11 place de l’Hôtel de ville.

Avec la participation d’André Maurice, économiste, membre de la direction départementale du PCF,
présidé par J-Yves Martin, élu communiste et républicain, maire adjoint à la Chapelle Launay.



___________________________________
Lire la tribune de Pierre Khalfa de la Fondation Copernic dans l'Humanité du 3 juillet 2012 : "L’austérité n’est pas la solution pour échapper au piège de la dette"
Et également : "L'austérité n'est pas la solution à la crise européenne" par Joseph E. Stiglitz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire