dimanche 17 mars 2013

Actualité de la pensée politique révolutionnaire française


Ce nouveau livre de Sophie Wahnich - historienne et universitaire* - n’a pas pour ambition de raconter par les textes l’histoire de la Révolution française. Il s’agit plutôt, sur des questions actuelles, de mettre à disposition du public "l’intelligence politique de la Révolution française" sous la forme de documents commentés.
Cette intelligence faite de principes, d’arguments, de convictions, d’une faculté de juger qui passe souvent par le sensible, est à la fois ferme et diffuse. Il y a certes les grands ténors, grands orateurs des assemblées et des clubs qui ont ici la part belle, mais aussi les grands journalistes, et toute une myriade de porte-paroles qui débattent localement et envoient des adresses, des pétitions, des couplets, des poèmes à l’Assemblée, "sanctuaire de la fabrique des lois".
C’est cette variété des manières d’intervenir dans le débat public que l’auteur a choisi de montrer, à l’heure où cette multiplicité existe à nouveau dans l’espace virtuel mais sans connaître d’institutionnalisation dans la vie politique réelle, celle qui conduit effectivement à la fabrique des lois.
A travers ces textes, Sophie Wahnich confronte les grands débats de la Révolution française avec ceux d’aujourd’hui. Elle rappelle par exemple que, pour les révolutionnaires, l’égalité n’est qu’une expression de la liberté réciproque. Autrement dit, la liberté s’arrête là où commence celle d’autrui. Une conception communément admise qui entre pourtant en profonde contradiction avec la vision capitaliste d’une liberté illimitée, de facto incompatible avec l’égalité.
En mobilisant la pensée révolutionnaire, Sophie Wahnich éclaire aussi les questions d’exclusion politique et sociale, les enjeux de l’émeute populaire comme outil et comme droit nécessaire dans la résistance à l’oppression, ainsi que les intrications entre liberté de conscience, conscience publique et laïcité. Elle compose ainsi comme un bréviaire du révolutionnaire, salutaire et étonnamment moderne.

* Sophie Wahnich est directrice de recherche au CNRS, IIAC/Tram (Transformation radicale des mondes contemporains) en histoire et science politique. Elle a notamment publié Les Emotions, la Révolution française et le présent (éditions du CNRS, 2009) ; L’Impossible Citoyen, l’étranger dans le discours de la Révolution française (Albin Michel, 1997, 2010) ; La Longue Patience du peuple, 1792, naissance de la République (Payot, 2008).

Sophie Wahnich, l’intelligence politique de la Révolution française,  Ed. Textuel, Petite encyclopédie critique, 2013, 144 p., 16 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire