samedi 1 décembre 2012

La gauche est-elle en état de mort cérébrale ?


par Philippe Corcuff

La victoire de François Hollande est-elle le signe d'un épanouissement des idées de gauche en France ? Non, répond Philippe Corcuff. Car, paradoxalement, la gauche a gagné au moment de sa décomposition avancée sur le plan intellectuel. Malheureusement dominent aujourd'hui à gauche des stéréotypes, des préjugés, une pensée technocratique étroite et parfois même un anti-intellectualisme. Bref les gauches – que ce soit la gauche hollandaise de gouvernement ou la gauche de la gauche mélenchonnienne radicale - circulent intellectuellement le plus souvent sur des rails rouillés.
C'est donc bien une rupture dans l'histoire de la gauche française que pointe l'auteur : des Lumières du XVIIIe siècle aux grandes figures contemporaines comme Sartre, Foucault et Bourdieu, les gauches se sont toujours nourries d'interrogations critiques exigeantes et de perspectives alternatives imaginatives.
Avec des outils empruntés à la philosophie et aux sciences sociales, Philippe Corcuff décrypte avec vigueur les impensés et les automatismes des gauches intellectuellement molles d’aujourd’hui : essentialisme, conspirationnisme, économisme productiviste, nationalisme, étatisme, professionnalisation politique antidémocratique, voire caricatures républicardes et laïcardes, ... la liste est longue et riche.
Un pamphlet certes, mais en guise néanmoins de mise en garde et d'appel à retrouver les chemins de l'alliance entre la gauche et le travail intellectuel. Un livre destiné à tous les citoyens critiques, soucieux d’en finir avec les impasses de la paresse intellectuelle.

Philippe Corcuff, La gauche est-elle en état de mort cérébrale ?, Ed.Textuel, Coll. Petite encyclopédie critique, 2012, 79 p., 8 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire