mercredi 2 novembre 2011

Liliane est au lycée : Est-il indispensable d'être cultivé ?



Longtemps les Français se sont rêvés cultivés. Ils lisaient L'Iliade et L'Odyssée au collège... Désormais, ils confondent une marque de prêt-à-porter avec le Zadig de Voltaire, quand ils ne prennent pas Liliane est au lycée pour le chef-d'oeuvre d'Homère... La culture est-elle passée de mode ?

Extraits de la conclusion de Normand Baillargeon

"A ceux et celles qui, comme moi, font ce pari de la culture, on fait souvent, par-delà toutes les difficultés que j’ai recensées, cette objection que l’on veut décisive : l’idée que la culture et l’éducation nous rendent meilleurs est erronée et trompeuse.
Car après tout, dira-t-on, ce sont bien des générations d’humains éduqués qui nous ont conduit là où nous en sommes, depuis cet état de guerre permanent dans lequel se maintient l’humanité jusqu’aux assauts soutenus contre l’environnement en passant par les risques de conflit nucléaire.
La situation est telle qu’il n’est pas rare, aujourd’hui, d’entendre des voix crédibles prophétiser que ce n’est pas seulement notre civilisation qui est menacée ? Mais la vie sur terre elle-même (…)
Devant de telles réflexions, devant ce saccage planétaire auquel nous nous livrons depuis toujours avec une confondante et désespérante assiduité, parler de culture générale peut sembler bien frivole. Pourtant je ne pense pas que l’espoir placé en la culture et en l’éducation soit déraisonnable.
D’abord, très simplement, parce que nous n’avons que ces seules armes à opposer au désastre. Ensuite, parce que ce sombre portrait néglige ce que peut être la culture, ce qu’elle a pu hier et qu’elle peut encore accomplir demain, pour d’innombrables personnes et collectivités. La culture, le savoir, l’éducation, peuvent donner des idées de liberté et de changement, et le courage de lutter pour elles. Comme l’écrivait Victor Hugo : « Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser… mettez des livres partout. »"

Normand Baillargeon, Liliane est au lycée, est-il indispensable d’être cultivé ?, Flammarion, collection Antidote, 120 p., septembre 2011, 8 €.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire