mercredi 12 janvier 2011

Des sans-terre occupent des fermes au Brésil

Des militants du mouvement des sans-terre ont envahi trois grandes exploitations ("latifundios") et plusieurs édifices gouvernementaux du Brésil, mardi, en promettant de nouvelles actions pour forcer la présidente du pays à accélérer la redistribution des terres.

Quelque 2000 membres du «Mouvement des travailleurs ruraux sans terre» (MST) ont occupé des fermes et des bureaux dans les États de Sao Paulo et de Bahia. Les responsables du groupe ont affirmé qu'ils préparaient d'autres actions à travers le pays au cours des prochains jours, sans donner de détails.

Une porte-parole du mouvement a affirmé dans un communiqué que les occupations avaient pour but de demander publiquement la mise en œuvre de la réforme agraire. Le communiqué ajoute que les anciennes structures agraires sont toujours en vigueur au Brésil et qu'elles perpétuent les inégalités, les injustices et la violence.

Le mouvement des sans-terre est allié au Parti des travailleurs de l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva et de la nouvelle présidente Dilma Rousseff, entrée en fonction le 1er janvier. Mais les militants du mouvement se plaignent que le rythme de redistribution des terres prend du retard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire