lundi 10 janvier 2011

40 ans : merci et longue vie à FIP !

Créée en 1971 par Jean Garretto et Pierre Codou, FIP, qui s'appelait à l'époque "France Inter Paris", a traversé les années, affirmant une identité musicale très éclectique, sans contrainte publicitaire. Il s'agissait, à l'époque, de faire une "radio musicale urbaine d’accompagnement et une radio de service", avec un contenu musical de qualité, servie par des animatrices aux voix séductrices, les « Fippettes ». Quarante ans plus tard, le format n'a pas changé, mais la palette musicale s'est encore élargie : jazz, musiques du monde, classique, pop, rock, chansons francophones, bandes originales de films.
A la tête de Fip depuis février 2010, Julien Delli Fiori - lui même ancien programmateur et présentateur de Jazz à Fip - a donné une nouvelle impulsion à cette station, un  temps menacée, de Radio France. Plus de 27.000 titres différents par an, sont diffusés sur l’antenne de Fip, qui a révélé de nombreux artistes, de Bernard Lavilliers à Matthieu Chédid, en passant par E.S.T ou Yael Naim.
"L'originalité de Fip, c'est la prise de risque musicale", souligne son patron. Il a notamment amplifié à l'antenne les instrumentaux, issus de tous les styles musicaux, notamment les BO de films, fédératrices et intergénérationnelles. Même si l'audience reste limitée comparée à celles de radios privées (2% d'audience cumulée), Fip est en revanche écoutée dans la durée, avec une moyenne de 2h10, avec des auditeurs ayant entre 35 et 59 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire