lundi 26 février 2007

Le petit démagogue


Nicolas Sarkozy est notre nouveau démagogue. Il a un bagout d’enfer, avance à coup de scandales, attise les peurs et promet de la poigne. Restant insensible aux faits, il se prend pour le sauveur. Depuis toujours, les démagogues appliquent la même poignée de recettes pour mener les peuples par le bout du nez. Des recettes que, toujours à l’affût des dernières trouvailles en matière de communication, Sarkozy ne cesse de perfectionner.
Jean-Luc Porquet, journaliste au Canard enchaîné - auteur de La Débine, récit d’un hiver en compagnie des SDF (Flammarion, 1988) et d’une biographie intellectuelle de Jacques Ellul, Le Cherche-Midi, 2003) -  les expose et les décortique ici. Il montre comment elles ont déjà beaucoup servi, en dressant les portraits de neuf démagogues illustres. Entres autres ceux du Grec Cléon, du tonitruant Pierre Poujade, en passant par celui la pasionaria argentine Evita Perón, du « général  Nettoyage »  Boulanger, du terrible moine florentin Savonarole « fou de Dieu », et de Berlusconi le « télébonimenteur » italien.
Et, bien sûr, de Jean-Marie Le Pen, le « grand démagogue qui se prend pour le sauveur », dont Sarkozy voudrait tant, en lui empruntant idées et postures, récupérer l’électorat.
En ces temps électoraux où le Petit démagogue, sous prétexte de « parler vrai », ne cesse de manipuler l’opinion, ce bref et décapant ouvrage, qui décrypte les grands classiques de la démagogie, nous invite, pour commencer, à lui rire au nez.

J-L PORQUET, Nicolas Sarkozy et les neuf règles de base de la démagogie efficace
Ed. La Découverte, Coll. Cahiers libres, janvier 2007, 10 €

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire